"Get information and do business"
:Follow us
Follow us on Facebook Follow us on Twitter Follow us on Linkedin Follow us on Google+

Dans le cadre du «Climate Change Performance Index» le Maroc a gagné cinq places et obtient aujourd’hui la 15ème place. De ce fait, le Maroc appartient dorénavant à la catégorie « bien » de ce classement conçu par les organisations Germanwatch et Climate Action Network. Le royaume devient alors leader en la matière dans le monde arabe. Raison pour ce développement est surtout le fait que le pays ait engagé une multitude d’initiatives et de programmes à travers l’économie verte, notamment le plan solaire et le plan d'action contre le réchauffement climatique. Cependant il existe toujours un besoin d’amélioration par exemple dans le secteur du transport. Avec davantage d’efforts dans ce domaine, peut-être le Maroc intègre bientôt le Top 10 du classement qui continue encore à être dominé par des pays européens.

Latest International News in français

Maroc: Maroc : Sacs en plastique dégradables ou recyclables ?

Depuis 2010, les sacs en plastique classiques ne devraient plus exister au Maroc comme la loi 22-10 interdit la production, la vente et la distribution gratuite de sacs de plastique non biodégradables. Mais l'image n'a pas changé au Maroc : les sacs sont toujours omniprésents dans les supermarchés, les magasins d'alimentation et chez les vendeurs de rue. Par contre, cette loi à pouss les producteurs de se lancer dans l'économie informelle. Selon des estimations uniquement 20% du marché des sacs sont servis par des entreprises conformes aux réglementations. L'introduction possible de la taxe environnementale va ajouter une autre dimension à cette problématique : la taxe est sensée de financer des programmes de recyclage, mais ceux-ci ne font pas de sens pour les sacs biodégradables. Par conséquent, les fabricants de sacs se vont confrontés à nouveau à la question de produire des sacs recyclables ou bien dégradables.

Maroc: Maroc : Energies renouvelables : la conférence Desertec confirme le potentiel du Maroc

Le royaume est plutôt bien placé pour profiter des opportunités offertes par l’éolien et le solaire. D’ici 2015, le Maroc représentera à lui seul la moitié de l’énergie renouvelable produite dans toute la région MENA grâce à une production d’électricité qui passera de 0,6 GW à 1,7 GW. A cet égard, le directeur général de Desertec, Paul Van Son a souligné que le Maroc a amorcé une transition impressionnante vers l’énergie solaire.

Maroc: Maroc : La facture énergétique estimée à près de 9 milliards d’euros en 2012

Suivant des sources officielles, la facture énergétique du Maroc est estimée à près de 9 MM€ en 2012. Selon ministre Amara, le Maroc, qui importe 96% de ses besoins en énergie, a adopté une stratégie énergétique pour réduire la dépendance, mettant un accent sur les énergies renouvelables, notamment avec la construction de complexes solaires (NOOR) et de stations éoliennes (Tarfaya, Tara, etc).

Fermer x

This site in other countries