"Get information and do business"
:Follow us
Follow us on Facebook Follow us on Twitter Follow us on Linkedin Follow us on Google+

Energies renouvelables d’ici 2014: Production de 550 Mégawatts et une part dans la consommation globale quintuplée

Publié par

INFOTUNISIE - Outre l'examen d'une série de projets de loi notamment ceux relatifs à la salubrité des produits industriels, la contribution à la réalisation du projet de protection du littoral contre l'érosion marine, et à la contribution à la réalisation de la 2e extension de la centrale électrique de Sousse, un intérêt particulier a été porté, lors du dernier Conseil ministériel présidé vendredi dernier par le Chef de l'Etat, sur les résultats probants enregistrés par le programme national de maîtrise de l'énergie.

Des indicateurs augurant d'un avenir énergétique et environnemental saints et rassurants. Et ce, à travers la promotion des énergies renouvelables et l'augmentation de la capacité de ces énergies alternatives à produire de l'électricité.

Parmi les énergies renouvelables à promouvoir en Tunisie, figurent notamment l'éolien (énergie du vent), le solaire, l'hydroélectricité (énergie provenant de l'eau) sans omettre la biomasse (énergie provenant des déchets organiques).

En effet, le programme de promotion de l'énergie renouvelable, essentiellement l'énergie solaire, a permis de multiplier par 12, le rythme d'installation des chauffe-eau solaires. Des installations dont le nombre a grimpé de 7.000 m² en 2004 à 85 000 m² de nos jours. Et ce, grâce au dispositif de financement mis en place sur ordre du Président de la République.

Du côté de l'énergie du vent, dite éolienne, une station d'une capacité globale de près de 55 mégawatts a vu le jour à Sidi Daoud (Cap Bon tunisien) outre l'expérience des petites éoliennes dans le milieu rural, actuellement au nombre de douze, ainsi qu'un atlas du vent qui vient d'être mis au point.

Sur un autre et en harmonie avec les ambitions du programme national de promotion des énergies renouvelables (notamment l'énergie solaire), force est de savoir que la part de ces énergies dans la consommation globale de l'énergie sera quintuplée, d'ici 2014, de part la production de 550 Mégawatts d'énergies renouvelables entre éolienne, biomasse et solaire...

Cerise sur le gâteau, quelques 350 mille m² de chauffe-eau solaires additionnels seront créés outre la réalisation de 5 mille toits solaires à l'horizon 2014.

Ciblant les domaines de l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables, et conformément l'approche adoptée pour le Plan solaire méditerranéen (PSM), le Plan Solaire Tunisien (PST)  se veut «up to date» et sur la même longueur d'onde avec la dynamique observée dans la région euro-méditerranéenne, d'autant plus qu'il se donne à garantir plus d'opportunités afin de mobiliser les ressources nécessaires à sa réalisation.

Oscillant autour d'une vision globale à long terme (2030), le PST se met comme visées non seulement de «prospecter» les sources d'énergie et leur diversification, mais également d'aboutir à la sécurité énergétique à moindre coût et de « borner » les émissions de gaz à effet de serre, pour ne pas dire les éradiquer.

En effet, le plan comporte 40 projets d'un coût de 4 milliards de dinars, pour la période 2010-2016, avec pour mérite de toucher un niveau proche voire même semblable des pays industriels, en matière d'efficacité énergétique des activités économiques.

Il s'agit d'exercer une pression sur la demande en énergie, d'atteindre 24% d'économie d'énergie en 2016, et 40% en 2030, d'accroître la contribution des énergies renouvelables dans la consommation totale d'énergie, notamment, en ce qui concerne l'utilisation des énergies renouvelables dans la production d'électricité. Celle ci est appelée à produire 1000 mégawatts en 2016 et 4700 mégawatts en 2030, soit 40% de la production totale d'électricité.

Get market info about
Do business in
You want to read more about other markets?

Please choose the country you are interested in:




Products

Fermer x

This site in other countries